Carte des vignobles beaujolais

Un terroir historique

La viticulture beaujolaise prend ses racines dans l'occupation romaine puisque les premières traces d'une viticulture remontent à 59 av. JC. Du fait de son terroir à l'orientation privilégiée, la proximité des réseaux fluviaux tels que la Saône et le Rhône, la proximité de grandes villes, l'influence de la puissante maison des Beaujeu entre le IXème et le XIVème siècle, l'activité viticole du beaujolais prend réellement son essor au XVIIe siècle.

Des côteaux

S'étendant entre Lyon et Mâcon sur moins de 60 kilomètre du sud au nord, le beaujolais prend naissance sur les derniers contreforts du Massif Central pour s'épancher dans la Saône. La vigne est toujours située sur les côteaux pour tirer profit de l'ensoleillement que procure une exposition nord-est à sud-ouest. Les coteaux des vignobles se situent en moyenne à 300 mètres d'altitude s'échappant parfois dans les sommets à plus de 1000m. Naturellement abondamment irrigués, les terrains du beaujolais (argilo-calcaires et gréseux au sud, plutôt cristallins et acides dans les hauteurs et enfin granitiques au nord) produisent une multitude de vins aux saveurs multiples.

Une vocation

Le travail de la vigne est une affaire de passion. Avec une des plus forte densité au monde (jusqu'à 13000 pieds à l'hectare) que dans un souci de qualité beaucoup diminuent aujourd'hui à 6000 pieds par hectare, le vignoble beaujolais se travaille tout au long de l'année en phase avec un climat parfois capricieux où les gelées printanières peuvent rivaliser de rigueur avec les orages inhérents aux épisodes caniculaires estivaux.

Ce travail trouve son accomplissement dans les vendanges entièrement manuelles, grand moment de partage et véritable aventure humaine au-delà de l'aboutissement d'une année de labeur.

Une production

Au travers de ses douze appellations (beaujolais, beaujolais-villages et les crus), ce sont plus de 130 millions de bouteilles qui sont produites chaque année dont près d'un tiers proposé en beaujolais nouveau. Si 70% de la production est vendue au travers des négociants, le Beaujolais jouit d'une réputation établie de part le monde (plus d'un tiers de la production est exportée dans plus d'une centaine de pays) à l'instar des autres grands vignobles français.

Le vignoble des Pins

Plants: image 1 0f 4 thumb
Plants: image 2 0f 4 thumb
Plants: image 3 0f 4 thumb
Plants: image 4 0f 4 thumb
Plants: image 4 0f 4 thumb
Plants: image 4 0f 4 thumb
Plants: image 4 0f 4 thumb